United NationsDepartment of Economic and Social Affairs Sustainable Development

Canada

Delivered by: Bob Turnock / Canada
CHECK AGAINST DELIVERY
Statement to the United Nations Commission on Sustainable Development for the Intergovernmental Preparatory Meeting
New York, February 25, 2009, 10:00 AM ? Land
Thank you, Mr/Madame Chairperson:
Canada?s approach to land is based on the understanding that the productive capacity of working landscapes needs to be maintained in conjunction with long term ecosystem health. Land degradation poses a serious threat to economic development, food security, rural livelihoods and ecosystem functions. To this end, Canada has identified two priority areas: Increasing compatibility of land use practices with landscape capacity; and expediting appropriate information development, management and application
Regarding Increasing compatibility of land use practices with landscape capacity:
Environmental, social and economic pressures influence decisions regarding the use and management of agricultural land. These decisions may not be compatible with the land?s inherent value or productive capacity. Also, the increasing competition for land resources raises concerns with respect to agricultural productivity, land degradation, the viability of rural communities, and food security.
The development and adoption of land management and production systems that better match agricultural practices with landscape capacity, such as conservation tillage and agroforestry, improve the long term sustainability of land resources. These systems will also be useful in addressing cross-cutting issues, such as climate change resilience and the production of bio-fuels.
In encouraging compatibility of landscape, Canada proposes to:
?
Support the development of practices and risk management tools that build landscape resilience and help farmers cope with drought, climate variability, increasing production costs, and changing market conditions;
?
Promote use of policy and tools to enhance the provision of ecosystems services by land resource managers, including the agriculture sector;
?
Support the general understanding, and use of safe and science-based practices, products and technologies that enhance the sustainable use of land resources in the production of food, fibre and biofuels.
Canada?s second area of emphasis for the land theme is to expedite appropriate information development, management and application
Increasingly, decision makers responsible for land require more resource-based information and tools related to land, water, air and biodiversity resources to make well-informed decisions about land use and management. The lack of current information and decision support tools and capacity to deliver information hinders the ability to make decisions that support the long term sustainability. Good quality data and information is
U.N. COMMISSION ON SUSTAINABLE DEVELOPMENT (CSD-17)
INTERGOVERNMENTAL PREPARATORY MEETING - FEB 2009, NEW YORK
Delivered by: Bob Turnock / Canada
CHECK AGAINST DELIVERY
essential to understanding the impacts of development on the environment and the impacts of environmental change.
There is a need for information defining agricultural land capacity at a finer scale than presently available that provides a benchmark against which changes are tracked over time. This is necessary to improve the knowledge and understanding of where and why land is vulnerable to the results of environmental, economic and social pressures and improve the sustainability of the land resource.
To this end, Canada would like to underscore the importance of
?
Establishing and strengthening of institutional capacity to assess agriculture?s natural resources management and compatibility with natural systems.
?
Second, Canada emphasizes the need to provide access to detailed geo-spatial information and interpretive models to support local, regional and international decision making to support the increasing resource demands.
?
Finally, Canada recognizes the need for strengthening capacity for biophysical and socio-economic information, and monitoring to assess land degradation and support improved decision making in land management, including support for the inclusion of decision text into the UNCCD.
U.N. COMMISSION ON SUSTAINABLE DEVELOPMENT (CSD-17)
INTERGOVERNMENTAL PREPARATORY MEETING - FEB 2009, NEW YORK
Delivered by: Bob Turnock / Canada
CHECK AGAINST DELIVERY
Déclaration à la Commission du développement durable des Nations Unies dans le cadre de la réunion préparatoire intergouvernementale
New York, 25 février 2009, 10 h ? Terres
Merci, Monsieur le président / Madame la présidente.
L?approche du Canada concernant les terres est fondée sur la nécessité de préserver la capacité productive des terres exploitées en conjonction avec la santé à long terme de l?écosystème. La dégradation des terres constitue une grave menace pour le développement économique, la sécurité alimentaire, la subsistance des populations rurales, et les fonctions de l?écosystème. À cette fin, le Canada a identifié deux secteurs prioritaires : augmenter la compatibilité des pratiques d?exploitation des terres avec les capacités des sols; et accélérer l?acquisition, la gestion et l?application des informations appropriées.
Augmenter la compatibilité des pratiques d?exploitation des terres avec les capacités des sols
Les pressions environnementales, sociales et économiques influent sur les décisions concernant l?affectation et la gestion des terres agricoles. Ces décisions ne sont pas toujours compatibles avec la valeur inhérente des terres ni avec leur capacité de production. De plus, la concurrence accrue pour les ressources foncières soulève des préoccupations par rapport à la productivité agricole, la dégradation des terres, la viabilité des collectivités rurales et la sécurité alimentaire.
La mise au point et l?adoption de régimes de gestion et de mise en production des terres qui harmonisent mieux les pratiques agricoles avec les capacités des sols, par exemple le travail de conservation du sol et l?agroforesterie, améliorent la viabilité à long terme des ressources foncières. Ces régimes seront aussi utiles pour régler des problèmes transversaux, comme la résilience face au changement climatique et la production de biocarburants.
Pour favoriser la compatibilité à l?égard des sols, le Canada propose ce qui suit :
?
contribuer à la mise au point de pratiques et d?outils de gestion du risque qui renforcent la résilience des sols et aident les agriculteurs à faire face à la sécheresse, à la variabilité climatique, à la hausse des coûts de production et aux conditions changeantes du marché;
?
promouvoir l?utilisation de politiques et d?outils destinés à améliorer la prestation de services liés aux écosystèmes par les gestionnaires de ressources foncières, dont le secteur agricole;
?
contribuer à la compréhension générale et à l?application de pratiques, de produits et de technologies sûrs et validés scientifiquement qui améliorent l?utilisation
U.N. COMMISSION ON SUSTAINABLE DEVELOPMENT (CSD-17)
INTERGOVERNMENTAL PREPARATORY MEETING - FEB 2009, NEW YORK
Delivered by: Bob Turnock / Canada
CHECK AGAINST DELIVERY
durable des ressources foncières pour la production d?aliments, de fibres et de biocarburants.
Accélérer l?acquisition, la gestion et l?application des informations appropriées
De plus en plus, les décideurs responsables des terres ont besoin de plus de renseignements et d?outils sur les ressources foncières ainsi que sur la qualité de l?eau et de l?air et la biodiversité pour prendre des décisions éclairées sur l?affectation et la gestion des terres. Le manque de renseignements et d?outils de prise de décision actualisés et les difficultés à livrer l?information compromettent la capacité de prendre des décisions qui contribuent à la viabilité à long terme. Des données et des renseignements de qualité sont essentiels pour saisir les conséquences du développement sur l?environnement et les conséquences du changement environnemental.
Nous avons besoin de données définissant la capacité des terres agricoles à une échelle plus fine que celles dont nous disposons actuellement de manière à établir des points de comparaison qui permettront de suivre les changements au fil du temps. Nous en avons besoin pour améliorer nos connaissances et notre compréhension des endroits où les terres sont vulnérables et des raisons pour lesquelles elles sont vulnérables aux effets des pressions environnementales, économiques et sociales et pour améliorer la viabilité des ressources foncières.
À cette fin, le Canada aimerait souligner l?importance de ce qui suit :
?
établir et renforcer les capacités institutionnelles d?évaluer la gestion des ressources primaires du secteur agricole et sa compatibilité avec les écosystèmes;
?
deuxièmement, le Canada insiste sur la nécessité d?assurer l?accès à des données géo-spatiales détaillées et à des modèles d?interprétation pour guider le processus décisionnel local, régional et international à l?égard des demandes de ressources grandissantes;
?
enfin, le Canada reconnaît la nécessité de renforcer les capacités en matière d?information biophysique et socioéconomique et la surveillance afin d?évaluer la dégradation des terres et d?améliorer le processus décisionnel en matière de gestion des terres, y compris en souscrivant à l?insertion du texte d?une décision dans la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification.
U.N. COMMISSION ON SUSTAINABLE DEVELOPMENT (CSD-17)
INTERGOVERNMENTAL PREPARATORY MEETING - FEB 2009, NEW YORK
Stakeholders