United NationsDepartment of Economic and Social Affairs Sustainable Development

Senegal

CONTRIBUTION DE LA DELEGATION DU SENEGAL
14eme session /9 Mai /10H
THEME : Accroître la contribution du secteur prive et des autres partenaires pour faire
face aux pollutions atmosphériques et a la pollution de l?air, lutter contre les changements
climatiques et promouvoir le développement industriel
Les pays en voie de développement ont comme priorité la création de richesses et l?amélioration
des conditions de vie de leurs populations. Malheureusement l?appareil de production actuel
incorpore des technologies qui ont des impacts négatifs sur l?environnement et qui gaspille de
l?énergie. De plus, les nouvelles implantations renferment à la fois des technologies propres,
comme des technologies impropres. En somme, il est donc urgent de disposer des ressources
pour aider les entreprises à se restructurer en vue de respecter le s normes environnementales et
d?économiser de l?énergie.
Nous appelons aux pays développés pour nous aider à mettre en place des fonds pour financer les
opérations de restructurations environnementales et énergétiques et faciliter l?accès aux
technologies propres.
Par ailleurs, créer des richesses demande un accès à une marche solvable. Il est donc important
de rendre plus équitable l?accès des produits des pays en développement dans les marches des
pays développés.
Dans le cadre de la responsabilité sociale, il est urgent d?aider les syndicats des pays du sud a
bien comprendre l?importance du respect des normes environnementales.
Au Sénégal, des travailleurs se sont opposes au gouvernement qui voulait faire respecter la
législation environnementale dans le cas d?une entreprise. Il est bien que les syndicats des pays
développés aident à la sensibilisation de leurs collègues du sud
Michel SECK
Direction de l'Environnement et des Etablissements Classés
Stakeholders