United NationsDépartement des Affaires Économiques et Sociales Développement Durable

Rapport mondial sur le développement durable

Le Rapport mondial sur le développement durable est une publication des Nations Unies visant à renforcer l’interface science-politique au sein du forum politique de haut niveau pour le développement durable, qui a remplacé la Commission du développement durable après Rio+20 en tant que principale plateforme des Nations Unies chargée d’assurer une direction et une orientation politiques sur les questions de développement durable au niveau international.

En septembre 2015, les États Membres de l’ONU ont adopté le Programme de développement durable à l’horizon 2030, qui confère au rapport un rôle dans le suivi et l’examen du nouveau programme (paragraphe 83) : « Le forum politique de haut niveau s’inspirera aussi du Rapport mondial sur le développement durable, qui mettra en évidence les liens entre science et politique générale et pourrait fournir aux décideurs un solide instrument fondé sur des données d’observation qui leur servirait à promouvoir l’élimination de la pauvreté et le développement durable. ».

Comme l’indique le document final de Rio+20, l’une des fonctions du forum politique de haut niveau pour le développement durable consiste à « intensifier les échanges entre scientifiques et décideurs en examinant la documentation afin de rassembler les informations et les évaluations dispersées, notamment sous la forme d’un rapport mondial sur le développement durable en s’appuyant sur les évaluations existantes » (point k) du paragraphe 85). Le rapport adoptera donc une approche d’évaluation des évaluations, en dressant un état des lieux de l’information sur des questions précises qui présentent un intérêt pour les politiques dans le domaine du développement durable. Il n’entre pas en concurrence avec les nouvelles évaluations et les autres rapports et évaluations de fond en cours de préparation dans le système des Nations Unies et en dehors.

Le rapport aura une portée mondiale tout en tenant compte des perspectives des cinq régions des Nations Unies. Le système des Nations Unies, notamment les commissions régionales, les scientifiques, les responsables nationaux et les parties prenantes à tous les niveaux, y compris des représentants des académies des sciences, des principales organisations compétentes en matière d’évaluations internationales et des groupes d’experts des Nations Unies concernés seront invités à y apporter des contributions importantes.

Le processus du Rapport mondial sur le développement durable se poursuivra à l’avenir en fonction des préférences exprimées par les États Membres au sein du forum politique de haut niveau pour le développement durable.

Portée et méthodologie


 

  •