United NationsDepartment of Economic and Social Affairs Sustainable Development

Togo

l"REPUBLIQUE TOGOLAISE
CONFERENCE DES NATIONS UNIES SUR L'APPUI A LA MISE EN CEUVRE DE
L'ODD14 RELA TIF AUX OCEANS
DIALOGUE DE PARTENAIRES 7:
Theme : Ameliorer la conservation et /'utilisation durable des oceans et de leurs
ressources, par /'application des dispositions du droit international enoncees dans la
Convention des Nations Unies sur le droit de la mer
DECLARATION DE :
- Monsieur Stanislas Bamouni BABA, Ministre, Conseiller du President de la
Republique pour la mer.
Verifier au prononce NEWYORK,LE09JUIN 2017
1
-
Monsieur le President,
Mesdames et Messieurs,
A Montego Bay en 1982, lorsque nous adoptions la Convention des Nations Unies
sur le droit de la mer que mon pays a ratifiee, nous avons juge bon et
indispensable d'etablir un ordre juridique pour les mers et les oceans.
Cette Convention traduit sans conteste notre volonte commune de garantir une
gestion durable des mers et des oceans, de favoriser l'utilisation optimale et la
conservation de leurs ressources, y compris la protection et la preservation du
milieu marin.
Monsieur le President,
En depit de cet engagement international, nous constatons que des actes de
piraterie, la pollution et les peches INN, auxquels s'ajoutent les changements
climatiques, compromettent serieusement la sante des oceans, la securite, la
surete et les activites maritimes. Les preoccupations sont bien fondees quand on
sait par exemple que plus de 90% des especes de poissons les plus peches sont en
voie de disparition, pres de 50% des autres especes commerciales sont menacees
par l'industrie de la peche et que 80% de la pollution des oceans sont le fait de
l'homme.
Conscient de ces menaces qui pesent sur les oceans et les immenses richesses
qu'ils renferment, le Gouvernement togolais a entrepris plusieurs actions
d'envergure en matiere de gouvernance maritime, entre autres, l'elaboration de
la strategie nationale pour la mer et le littoral.
Cette strategie repose sur des actions en faveur de !'amelioration de la
conservation et de l'utilisation durable des oceans et de leurs ressources, la
protection durable de l'environnement marin et cotier, ainsi que la promotion de
la recherche et la sensibilisation en matiere de la connaissance du domaine
maritime.
2
I I
I
ii
-
A cet egard, ii convient de mentionner la creation, depuis 2014, de l'Organisme
national charge de l'action de l'Etat en Mer (ONAEM) qui regroupe trois organes
dont le Haut Conseil pour la mer. Ceci a evidemment permis de dynamiser les
cadres institutionnel, reglementaire et juridique du secteur maritime et, bien
entendu, d'adopter une approche integree aux fins de mieux coordonner et
optimiser les actions de tousles secteurs impliques.
Le Togo, dans le cadre de la reforme en cours dans le secteur maritime, a entame
et poursuit !'amelioration de la gestion de son pavillon, avec des mesures
consequentes pour assainir sa liste et le dispositif d'immatriculation des navires
sous pavillon togolais.
Monsieur le President,
Le Togo reste plus que jamais convaincu que seule la cooperation internationale
permettra de mutualiser nos synergies pour parvenir a mettre en place des
mecanismes institutionnels et juridiques susceptibles de sauver nos oceans pour
le bien de l'humanite tout entiere.
Aussi, mon pays a-t-il ratifie plusieurs conventions internationales au rang
desquelles I' Accord relatif aux mesures du ressort de l'Etat du port visant a
prevenir, contrecarrer et eliminer la peche illicite, non declaree et non
reglementee (peche INN), y compris I' Accord de Paris sur les changements
climatiques dont les instruments de ratification seront deposes dans les prochains
jours.
Pour clore mon propos, je voudrais egalement evoquer, pour m'en feliciter, la
Charte de Lome sur la securite et la surete maritimes et le developpement en
Afrique adoptee par les Chefs d'Etat et de Gouvernement africains lors d'un
Sammet que mon pays a eu l'honneur d'abriter en octobre dernier. Cette Charte
est !'expression de notre engagement collectif au niveau africain pour la cause
des oceans et par consequent pour l'avenir du monde.
Je vous remercie !
3
I
II
ii
I:
-)J
Stakeholders