United NationsDepartment of Economic and Social Affairs Sustainable Development

Moncao

Négociations intergouvernementales sur le programme de développent de l’après-2015
26 mars 2015
Session sur les dialogues interactifs
Intervention de la Principauté de Monaco
Messieurs les co-facilitateurs,
Je vous remercie des thèmes que vous avez suggérés pour les dialogues interactifs. Je saisis cette
occasion pour relever que les océans n’apparaissent pas dans cette liste.
Nombreuses avaient été les délégations ayant regretté que les océans aient été absents du
Sommet du Secrétaire général sur le changement climatique en septembre dernier.
Alors que la communauté internationale s’attelle à déterminer un projet de développement
durable inclusif pour l’après-2015, le changement climatique est l’un des plus grands défis que
nous devons tous ensemble relever. Aussi, nous paraît il primordial de placer l’océan mondial au
cœur du développement durable.
Nous lançons donc un appel passionné et ferme à la fois afin que les océans :
- par lesquels transitent le commerce mondial,
- qui contribuent à la production d’énergie,
- qui sont une source unique de protéine pour des millions d’habitants sur la planète
- qui régulent le climat, absorbent le CO2 produit par nos Etats
- et contiennent une large partie de la biodiversité,
soient inclus dans le débat thématique et en particulier celui sur le changement climatique.
Dans le cadre de la préparation de la Cop 21 et comme nous le rappelle la plateforme OcéansClimat
lancée par l’UNESCO, qui se réunira en juin prochain, « l’état des connaissances
scientifiques du rôle de l’Océan dans la machine climatique, la maitrise des solutions et des
contributions positives que l’Océan peut apporter aux défis du changement climatique, sont
autant d’arguments pour nourrir les débats et les décisions des négociations sur le climat ».
Nous espérons pouvoir compter sur le soutien le plus large possible en vue de donner la place qui
revient au rôle des océans lors des dialogues interactifs en septembre prochain.
Stakeholders