United NationsDepartment of Economic and Social Affairs Sustainable Development

Andorra

MISSIO PERMANENT
DEL PRINCIPAT D'ANDORRA
ALES NACIONS UNIDES
Seulle prononce fait foi
Allocution de Son Excellence Monsieur Gilbert Saboya Sunye, Ministre des
Affaires etrangeres de la Principaute d'Andorre, au dialogue interactif: Proteger
notre Planete et lutter contre Ie changement climatique
-Ie 27 septembre 2015, New YorkCo-
presidents,
Excellences,
Mesdames et messieurs,
La protection de notre planete et la lutte contre Ie changement climatique, qui centrent ce debat interactif, font part des principales priorites de l'Andorre, tant au niveau international comme national.
Au niveau international, au dela des textes souscrits, cette priorite s'articule en particulier au sein de notre politique de I'aide au developpement. L'Andorre participe et octroie des subventions a des programmes et projets qui visent a proteger I'environnement, au Madagascar, au Burkina Faso, en Uganda et a l'Equateur, entre autres.
Au niveau national, l'Andorre developpe, sous Ie leadership du Ministere de I'environnement, de I'agriculture et du developpement durable, une approche transversale, integree et inclusive des politiques necessaires pour faire face aux principaux defis autour de I'environnement et Ie developpement durable.
Notre economie etant basee a 60% sur Ie tourisme, et principalement axee sur les sportsd'hiver et notre patrimoine naturel, et les effets du rechauffement climatique etant deja perceptibles, l'Andorre est pleinement eng agee dans la lutte contre Ie rechauffement climatique.
Dans ce sens, nous avons ete un des premiers pays a envoyer notre INDC (contributions prevues determinees au niveau national) avec une prevision de reduction de 37% des emissions annuelles non absorbees d'ici 2030. Pour atteindre cet objectif, nous sommes en train de developper un nouveau modele
Two United Nations, 27th Floor -New York. N.Y. 10017
TelHon (212) 750 8064, Fax (212) 7506630
energetique en particulier a travers des strategies de diversification et de recherche de I'efficience energetique, ainsi que la promotion des energies renouvelables. Nul doute : il s'agit d'un veritable challenge.
Mesdames et messieurs,
Depuis la fin de I'annee derniere nous avons engage un processus de participation publique afin de rediger notre Strategie d'Adaptation au changement climatique qui inclue plusieurs secteurs de I'economie et de I'environnement (tourisme, commerce, biodiversite, gestion forestiere. En effet, I'implication et la prise de conscience des institutions mais aussi, et surtout, de la societe civile represente un atout majeur pour faire face ace defi.
Dans Ie meme souci de repondre aux obligations internationales en matiere d'environnement, nous sommes actuellement en train de rediger notre Strategie nationale pour la Biodiversite pour repondre aux Objectifs de Aichi. Du fait de la petite taille de notre pays, nous sommes en mesure d'avoir une exce"ente connaissance de notre richesse en biodiversite.
Mesdames et messieurs,
Les politiques environnementales ainsi que les investissements realises par I'Andorre durant ces 15 dernieres annees au niveau des politiques d'infrastructures du traitement de I'eau et des residus, mais aussi a travers la mise en place de politiques de triage et de recyclage, et plus en amont au niveau des politiques educatives et de sensibilisation nous ont permis d'avoir actuellement des indicateurs environnementaux de bonne qualite aussi bien en ce qui concerne la qualite de I'air que celie de I'eau.
En parallele, la gestion du paysage et I'education a I'environnement font aussi part de nos priorites. Un paysage bien gere participe lui aussi ala qualite de vie de nos citoyens et renforce notre attractivite touristique. L'education a I'environnement, quant a elle, doit nous permettre d'assurer que l'Andorre continue a etre aussi exigeante, sinon plus, envers la qualite de son environnement.
L'Andorre est fiere de son environnement, qui est, sans aucun doute, un de ses actifs les plus precieux. Nous devons proteger ceUe richesse. Nous devons continuer nos efforts au niveau national, et participer de fayon proactive aux initiatives globales visant la protection de notre planete. L'adoption de I'agenda 2030 pour Ie developpement durable et la Conference de Paris sur Ie changement climatique sont deux evenements clef de cette approche, et de notre engagement a nous tous depend notre succes futur. Nous ne pouvons pas rater ce rendez-vous. Nous ne pouvons pas renoncer aI'ambition collective d'un developpement durable, respectueux avec I'environnement. En paraphrasant Mr. Juncker : il faut plus d'environnement dans les Nations Unies. II faut plus de Nations Unies dans I'environnement.
Je vous remercie.
Stakeholders