United Nations Département des Affaires Économiques et Sociales Développement Durable
Thèmes

Emploi, travail décent pour tous et protection sociale

Description

Description

Le rôle déterminant qu’un travail décent pour tous est appelé à jouer dans la réalisation du développement durable est souligné par l’objectif de développement durable no 8 qui consiste à « promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous ».

Le travail décent, la création d’emplois, la protection sociale, les droits des travailleurs et le dialogue social font partie intégrante du nouveau Programme de développement durable à l’horizon 2030. En outre, des aspects essentiels du travail décent sont largement ancrés dans les cibles de bon nombre des 16 autres objectifs.

Dans les paragraphes 143 à 157 du document final de la conférence Rio+20, les États Membres expriment leurs préoccupations concernant les conditions du marché du travail et le manque généralisé de perspectives de travail décent disponibles. Dans le même temps, ils insistent sur les liens existants entre l’éradication de la pauvreté, le plein emploi productif et le travail décent pour tous et exhortent l’ensemble des gouvernements à relever le défi mondial de l’emploi des jeunes.

Le Plan de mise en œuvre du Sommet mondial pour le développement durable adopté en 2002 à Johannesburg rappelle également la nécessité de relever le défi mondial de l’emploi des jeunes.

Parmi les mesures concertées et concrètes nécessaires pour permettre aux pays en développement d’atteindre leurs objectifs de développement durable, le Plan de mise en œuvre de Johannesburg souligne l’importance de l’assistance visant à augmenter les perspectives d’emploi génératrices de revenus, en tenant compte de la Déclaration de l’Organisation internationale du Travail relative aux principes et droits fondamentaux au travail.

Il indique : « La bonne gouvernance est essentielle au développement durable. De saines politiques économiques, de solides institutions démocratiques répondant aux besoins des populations et la mise en place de meilleures infrastructures sont à la base d’une croissance économique soutenue, de l’éradication de la pauvreté et de la création d’emplois. La liberté, la paix et la sécurité, la stabilité intérieure, le respect des droits de l’homme, y compris le droit au développement, et la prééminence du droit, l’égalité des sexes, des politiques allant dans le sens de l’économie de marché et un engagement général à établir des sociétés justes et démocratiques sont également essentiels et de nature à se renforcer mutuellement. »

Le chapitre 3 d’Action 21 présente les programmes de création d’emplois et de revenus comme un outil d’élimination de la pauvreté qu’il faut renforcer. Les gouvernements y sont aussi invités à élaborer des mesures qui permettraient, directement ou indirectement, de créer des emplois rémunérateurs et des possibilités d’activités professionnelles productives correspondant aux apports factoriels dont dispose chaque pays, à une échelle suffisante pour prendre en compte l’accroissement prévu de la population active et pour combler les retards.

En outre, différentes sections d’Action 21 rappellent la nécessité de créer des emplois pour les groupes vulnérables, en particulier les femmes, les populations urbaines pauvres, la main-d’œuvre rurale sans emploi ainsi que les citadins à faible revenu.