Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Logo
4th International Conference on SIDS 27-30 MAY, 2024 - ANTIGUA AND BARBUDA

Programme officiel

Quatrième Conférence internationale sur les petits États insulaires en développement

Programme officiel

Conformément à la résolution 77/328 de l'Assemblée générale du 25 août 2023, la quatrième Conférence internationale sur les petits États insulaires en développement se tiendra du 27 au 30 mai 2024 sur le thème « Tracer la voie vers une prospérité résiliente » et comprendra huit séances plénières, y compris les séances d'ouverture et de clôture, et cinq dialogues interactifs. Veuillez consulter l'aperçu du programme de la Conférence [PDF en anglais].

Lundi 27 mai 2024

10 h – 13 h
Première séance plénière
10 h – 11 h

Séance d’ouverture

Élection du Président de la Conférence

Déclarations du Président de la Conférence, du Président de l'Assemblée générale, du Président du Conseil économique et social, du Secrétaire général des Nations Unies, du Président de l'Alliance des petits États insulaires, du Secrétaire général de la Conférence et d'un représentant de la jeunesse.

Examen des questions de procédure et d'organisation, dont l'adoption du règlement intérieur et de l'ordre du jour, l'élection du Bureau, la constitution éventuelle d'une grande commission, la nomination des membres de la Commission de vérification des pouvoirs, les dispositions concernant l'établissement du rapport de la Conférence et les questions diverses.

11 h – 13 h
Débat général
15 h – 18 h

Deuxième séance plénière

Débat général

Mardi 28 mai 2024

9 h – 13 h

En parallèle

Troisième séance plénière

Débat général
11 h – 13 h
Dialogue interactif (Revitaliser les économies des PEID pour une croissance accélérée et durable)

15 h – 18 h

En parallèle

Quatrième séance plénière

Débat général
16 h – 18 h
Dialogue interactif (Améliorer les formes critiques de financement et l'efficacité de l'aide par le biais de partenariats collaboratifs : Une conversation)

Mercredi 29 mai 2024

9 h – 13 h

En parallèle

Cinquième séance plénière

Débat général
11 h – 13 h
Dialogue interactif (Faire fonctionner le financement climatique pour les PEID : S'appuyer sur les résultats de la COP 28 de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques)

15 h – 18 h

En parallèle
Sixième séance plénière
Débat général
16 h – 18 h
Dialogue interactif (Exploiter les données et les technologies numériques et mettre en place des institutions efficaces pour un avenir résilient dans les PEID)

Jeudi 30 mai 2024

9 h – 12 h

En parallèle

Septième séance plénière

Débat général
11 h – 13 h
Dialogue interactif (Investir dans le capital humain : Faire face à la crise sanitaire dans les PEID et développer le potentiel des jeunes dans les PEID)
14 h – 17 h

Huitième séance plénière

Clôture du débat général

Séance de clôture, y compris le compte rendu des dialogues interactifs, l'adoption du document final et le rapport de la Conférence.

Dialogues interactifs

Conformément à la résolution qu'il a adoptée le 30 mai 2023 sur les dispositions supplémentaires (figurant dans le document A/CONF.223/2024/PC/L.1), le Comité préparatoire de la Conférence a décidé que les cinq dialogues interactifs seraient de nature collaborative et multipartite, en tenant dûment compte de l'équilibre entre les sexes et de l'équilibre géographique, et qu'ils seraient axés sur l'examen des défis et opportunités existants et nouveaux pour le développement durable des petits États insulaires en développement et sur les moyens de les aborder, notamment par le renforcement des partenariats de collaboration entre les petits États insulaires en développement et la communauté internationale, et qu'ils identifieraient les priorités pour le développement durable de ces petits États insulaires en développement.

Dans la même résolution, le Comité préparatoire a chargé son Bureau de finaliser les thèmes des dialogues interactifs, en consultation avec les États Membres et avec le soutien du Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies et du Bureau de la Haute-Représentante pour les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral et les petits États insulaires en développement, ainsi que des entités compétentes de l'ONU. Le Comité préparatoire a également décidé que chaque dialogue interactif serait présidé par deux coprésidents, l'un provenant d'un État développé et l'autre d'un État en développement, nommés par le Président de la Conférence, et que les résultats des dialogues interactifs seraient présentés à la séance plénière de clôture de la Conférence et inclus dans le rapport final de la Conférence.

Proposition d'un scénario général pour les dialogues interactifs

Panel : 2 coprésidents, 2 chefs d'État/de gouvernement, 2 chefs d'institution/experts/personnes-ressources, 1 animateur de la discussion informelle

1.     Les coprésidents ouvrent la séance du dialogue interactif et font leur déclaration (3 minutes chacun), puis donnent la parole à l'animateur de la discussion informelle.

2.     L'animateur entame la discussion entre les deux chefs d'État ou de gouvernement (30 minutes), puis redonne la parole aux coprésidents pour la suite de la réunion.

3.     Les coprésidents invitent ensuite les deux chefs d'institution/experts/personnes-ressources à répondre aux idées et aux questions soulevées par les chefs d'État ou de gouvernement (5 minutes chacun).

4.     Les coprésidents invitent ensuite les participants au dialogue (1 h 15). Dans les déclarations, les États Membres seront encouragés à partager leurs réflexions sur les questions spécifiques soulevées lors du dialogue interactif et à annoncer des initiatives et/ou des partenariats susceptibles de répondre aux principaux défis abordés au cours du dialogue interactif.

Tels que finalisés par le Bureau du Comité préparatoire le 1er décembre 2023, les dialogues interactifs porteront sur les thèmes suivants :

  • Revitaliser les économies des PEID pour une croissance accélérée et durable

    Compte tenu des défis auxquels sont confrontés les PEID dans les trois dimensions du développement durable, ainsi que ceux causés par les chocs extérieurs, les changements climatiques, l'élévation du niveau de la mer et l'érosion côtière rapide, la discussion devrait identifier l'action collective visant à améliorer la diversification économique des PEID, à renforcer la résilience et la reprise après sinistre, et à faire avancer le développement durable par le biais de stratégies, de politiques et d'initiatives. Ce thème se concentrera sur des mesures, des politiques et des partenariats concrets, y compris l'utilisation de l'économie bleue pour la croissance durable des PEID, le tourisme, la gestion marine, l'expansion de l'industrie océanique, l'énergie renouvelable et la conservation de l'écosystème.

  • Améliorer les formes critiques de financement et l'efficacité de l'aide par le biais de partenariats collaboratifs : Une conversation

    Ce dialogue porte sur la réforme financière mondiale, l'utilisation des connaissances de l’indice de vulnérabilité multidimensionnelle et l'élaboration de politiques visant à améliorer la stabilité financière, à permettre l'allégement de la dette et à atteindre les objectifs de développement durable, en mettant l'accent sur les partenariats partagés et la collaboration avec le secteur privé.

  • Faire fonctionner le financement climatique pour les PEID : S'appuyer sur les résultats de la COP 28 de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques

    Les discussions devraient porter sur les moyens d'augmenter de manière significative l'apport et la mobilisation du financement climatique, en abordant à la fois les pertes et les dommages dus aux changements climatiques, l'adaptation et l'intensification de la mise en œuvre des solutions à ces changements. L'implication dans ce thème devrait s'articuler autour des résultats de la COP 28 afin de respecter l'engagement de la communauté internationale à limiter l'augmentation de la température mondiale à 1,5 degré, à sauvegarder notre planète, ses habitants et sa biodiversité, et à empêcher le franchissement de nouveaux points de non-retour et le dépassement des limites planétaires, conformément au Programme 2030 et à l'Accord de Paris.

  • Exploiter les données et les technologies numériques et mettre en place des institutions efficaces pour un avenir résilient dans les PEID

    Explorer les stratégies et les mesures visant à combler les lacunes en matière de données et à renforcer les capacités technologiques et institutionnelles qui favorisent l'élaboration de politiques fondées sur des données probantes. Le dialogue peut explorer des étapes concrètes pour mettre en œuvre et utiliser le centre de données des PEID et tirer parti des recommandations du pacte numérique mondial pour faire progresser l'adoption de technologies et d'infrastructures numériques, en renforçant la résilience et le développement durable dans les PEID.

  • Investir dans le capital humain : s'attaquer à la crise sanitaire dans les PEID et développer le potentiel des jeunes dans les PEID

    Ce thème favorisera des discussions ciblées sur l'élaboration d'actions visant à renforcer le capital social et humain, en abordant la santé, y compris la santé mentale, et l'éducation en tant qu'éléments essentiels pour ouvrir des perspectives aux jeunes.

Manifestations parallèles et événements spéciaux

Un certain nombre d'événements parallèles et d'événements spéciaux se dérouleront en marge de la conférence.

FacebookTwitterLinkedIn