United Nations经济和社会事务部 可持续发展

Senegal

Contribution du Sénégal par Louis SECK ( Ministère de l?Energie et des
Mines, membre de la Délégation du Sénégal)
Dans le cadre de l?amélioration de l?accès aux services énergétiques
notamment l?électrification aux populations rurales, le Sénégal a mis une
stratégie basée sur :
1°) création de l?Agence Sénégalaise d'Electrification Rurale , chargée :
(a) L?élaboration des programmes prioritaires d?électrification rurale sur la
base du plan d?électrification défini par le Ministre Chargé de l?Energie,
(b) La sélection des opérateurs et la préparation des dossiers pour l?attribution
des concessions en relation avec la Commission de Régulation du secteur
de l?électricité,
(c) L?assistance technique et financière aux opérateurs attributaires de
concessions d?électrification rurale,
(d) Le suivi-contrôle de l?exécution des programmes prioritaires d?électrification
rurale.
. Les principaux axes structurant la nouvelle stratégie sont:
· l?érection du secteur privé en acteur majeur de l?électrification rurale dans le
cadre d?un partenariat public/privé,
· l'adoption du concept de concession d'électrification comme cadre de mise en
oeuvre du programme prioritaire d'électrification rurale de l'État (PPER) ;
· les projets d'initiative locale (Projets ERILS) initiés par les collectivités locales,
les associations de consommateurs, les groupements villageois et les
opérateurs locaux ;
· le développement des usages productifs d'électricité en zone rurale, pour
faire de l'électrification rurale un instrument majeur de réduction de la
pauvreté sociaux (Projet Energétique Multisectoriel ? PREMs) ;
· la Promotion de la neutralité technologique entre solutions réseaux et
solutions hors réseaux pour optimiser l?usage des ressources publiques,
notamment par l?élimination des barrières qui limitent le recours aux énergies
renouvelables.
Le développement de l?électrification rurale figure parmi les objectifs
prioritaires du Gouvernement qui considère l?accès à l?électricité comme un
instrument majeur de lutte contre la pauvreté. L?électrification rurale
contribue à la création de richesses et d?emplois en milieu rural, en
particulier lorsqu'elle est développée en synergie avec les autres secteurs
stratégiques tels que l'éducation, la santé, l'agriculture, l'élevage, la pêche et
la maîtrise de l'eau
C?est pourquoi, il est créé sous la tutelle du Ministère chargé de l?Energie un
Comité dénommé « Comité Intersectoriel de Mise en oeuvre des Synergies
entre le secteur de l?Energie et les autres Secteurs Stratégiques pour la
réduction de la pauvreté » (CIMES).
Le Comité Intersectoriel de Mise en oeuvre des Synergies entre le secteur
de l?Energie et les autres Secteurs Stratégiques a pour objectif d?assurer
une meilleure prise en compte du volet Energie dans l?élaboration et la mise
en oeuvre des programmes de réduction de la pauvreté.
Les principales missions du CIMES sont :
ü La facilitation de l?accès aux services énergétiques de base aux autres
secteurs stratégiques de réduction de la pauvreté ;
ü Le développement des synergies entre le secteur de l?énergie et les
autres secteurs;
ü L?appui technique aux autres secteurs dans l?identification et la prise
en compte de la composante énergétique dans le cadre des actions à
initier par le Gouvernement au titre de la mise en oeuvre du
programme de réduction de la pauvreté;
ü La mise en place d?un système de veille sur les projets de
développement en cours de préparation pour une meilleure prise en
compte des services énergétiques;
ü La capitalisation des expériences de développement des synergies à
travers les projets en cours d?exécution, notamment le projet
d?électrification rurale mise en oeuvre par l?Agence Sénégalaise
d?Electrification Rurale (ASER) avec l?appui des Partenaires au
développement ;
ü L?appui à l?identification et à la diffusion des technologies énergétiques
matures en matière d?électrification rurale et ce, dans une perspective
de réduction de la pauvreté ;
ü La mise en place d?un système de suivi/évaluation assorti
d?indicateurs d?impacts pertinents ;
Le CIMES est composé de représentants de services étatiques, du secteur
privé, des Collectivités Rurales, de la Société Civile et des ONGs
Contact CIMES : Louis SECK : lseck2@yahoo.fr
Stakeholders