United Nations经济和社会事务部 可持续发展

Senegal

Présenté par Dr Kaly NIANG
Conseiller Technique du Premier Ministre du SENEGAL ,
MONSIEUR LE PRESIDENT,
L?Etat du Sénégal a très tôt compris que le développement économique et
social, nécessite une certaiine connectiiviité et une compllémentariité entre lles
diifffférents pôlles de dévelloppement en vue de renfforcer ll??attractiiviité et lla
compétiitiiviité des diifffférents terriitoiires de ll??espace natiionall..
C??est pourquoii,, a placé lle dévelloppement des serviices de transport de
qualliité,, adossé à des infrastructures structurantes au coeur des stratégies de
développement harmoniieux et durablle du Sénégall..
Cet objectif général de développement sous-tendu par des investissements
massifs, s?appuie sur toutes les politiques mises en oeuvre dans le cadre des
orientations définies à travers les Objectifs du Millénaire pour le
Développement (OMD), le document de politiques économiques et sociales de
3ème génération couvrant la période 2011/2015, le Programme National de
Bonne Gouvernance (PNBG) et la lettre de Politique sectorielle (LPS) des
transports.
En harmonie avec ces orientations, le secteur des transports a, à travers les
réformes institutionnelles, juridiques et financières, permis d?accroître la
qualité des infrastructures et des services de transport aux fins de faciliter la
circulation des personnes et des biens en toute sécurité, de promouvoiir lla
compllémentariité et lla solliidariité des terriitoiires,, de consolider l?intégration
sous régionale et de ffavoriiser conséquemment lla créatiion d??emplloiis et de
richesses.
Cependant, à l?instar de beaucoup de pays en développement, il est
confronté à certaines difficultés notamment :
· le déficit de l?offre de transport par rapport à la demande à cause de
l?urbanisation galopante ;
· l?occupation anarchique de zones inondables
· la vétusté des moyens de transports;
· les résultats mitigés du partenariat ? public/privé ;
· les impacts environnementaux négatifs du secteur des transports sur
la santé, le climat, la qualité de l?air etc.);
· la sécurité dans les transports;
· l?intermodalité dans les transports ;
· l?accessibilité aux zones rurales,
Monsieur le Président ;
Honorables participants
Au regard de ces manquements, les orientations de la 19ième session de la
CDD, ne manqueront pas d?apporter certains éléments de réponse aux
préoccupations soulevées supra et devront permettre d?asseoir des systèmes
de transports durables qui prennent en compte entre autres :
· la promotion du partenariat public- privé dans les transports, avec
une importante participation au niveau national ;
· la coopération entre les Etats, notamment au niveau sous-régional,
avec des projets transfrontières structurants;
· le développement des infrastructures (routières, portuaires,
ferroviaires et aéroportuaires) tout en améliorant la qualité des
services offerts aux usagers et les conditions de la mobilité urbaine et
d?accessibilité au milieu rural;
· la promotion des transports publics par le développement des Voies
réservées pour autobus(VRB);
· le renouvellement et le renforcement des moyens de transports publics
· le désenclavement des zones rurales par le développement des pistes
de production et les Moyens intermédiaires de Transport ;
· Une meilleure gestion de la demande ;
· Une coopération internationale dans tous les domaines
Monsieur le Président ;
Honorables participants
Le Sénégal est en phase avec la plupart des lignes directrices proposées.
La stratégie retenue sera articulée autour de la promotion
du partenariat public-privé, d?une part et le développement
de la concertation et le renforcement de l?implication des
collectives locales et des acteurs du secteur, d?autre part.
Et pour la mise en oeuvre, des actions dont la plupart sont
inscrites dans nos Programmes d?appui au Transport et à la
mobilité pour un développement durable, tourneront
autour des questions suivantes :
· La prise en compte des impacts environnementaux dans les projets
d?infrastructures et de transport par des audits et des Etudes
D?Impact Environnementales
· Le suivi de la qualité de l?air par le renforcement de l?observatoire de la
qualité de l?air et la mise en place de centres de contrôle technique
automobile modernes,
· L?utilisation du carburant propre (gazole sans souffre ou essence sans
plomb),
· L?intégration de la problématique des changements climatiques dans
les politiques de transports ;
· la promotion du transport multimodal ;
· le relèvement du gap entre les milieux rural et urbain ;
· la mise en oeuvre du plan d?actions décennale des Nations Unies pour
la sécurité routière par l?élaboration d?une politique nationale sur la
question ;
· le soutien technique et financier des partenaires au développement
pour l?acquisition des moyens de transports durables et l?amélioration
des infrastructures de transport ;
· La mise en place de mécanisme de financement durable du secteur.
Telle est Monsieur le Président l?économie de la contribution de la
délégation sénégalaise sur le thème « Transports »
Je vous remercie de votre attention.
Stakeholders