United NationsDépartement des Affaires Économiques et Sociales Développement Durable
Thèmes

Santé et population

Description

Description

L’objectif 3 du Programme de développement durable à l’horizon 2030 consiste à « permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge ». Les cibles associés visent à réduire le taux de mortalité maternelle dans le monde ; éliminer les décès évitables de nouveau-nés et d’enfants ; mettre fin à l’épidémie de sida, à la tuberculose, au paludisme et autres maladies transmissibles ; réduire le taux de mortalité prématurée due à des maladies non transmissibles ; renforcer la prévention et le traitement de l’abus de substances psychoactives ; diminuer de moitié à l’échelle mondiale le nombre de décès et de blessures dus à des accidents de la route ; assurer l’accès de tous à des services de soins de santé sexuelle et procréative ; faire en sorte que chacun bénéficie d’une couverture sanitaire universelle ; réduire le nombre de décès et de maladies dus à des substances chimiques dangereuses et à la pollution.


 

La période couverte par les objectifs du Millénaire pour le développement et avant

Dans le cadre des efforts visant à atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement liés à la santé maternelle et infantile, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a lancé l’initiative « Toutes les femmes, tous les enfants » lors du sommet des Nations Unies sur les objectifs du Millénaire pour le développement, en septembre 2010. Ce mouvement mondial sans précédent mobilise les gouvernements, les acteurs multilatéraux, le secteur privé et la société civile pour qu’ils redoublent d’efforts aux niveaux international et national afin de remédier aux principaux problèmes de santé auxquels sont confrontés les femmes et les enfants dans le monde. Il met en œuvre la Stratégie mondiale pour la santé de la femme et des enfants, qui propose une feuille de route pour l’augmentation du financement, le renforcement des politiques et l’amélioration des services sur le terrain pour les femmes et les enfants les plus vulnérables.

Dans le cadre de son programme de travail pluriannuel, la Commission du développement durable a consacré un cycle biennal à la santé et au développement durable, qu’elle traitait comme une question intersectorielle. C’était aussi une partie intégrante du Sommet mondial pour le développement durable, qui s’est tenu à Johannesburg en 2002. Le chapitre 6 du document final du sommet, le Plan de mise en œuvre de Johannesburg, porte sur la santé et le développement durable, rappelant que les êtres humains ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature, et soulignant en outre que les objectifs du développement durable ne peuvent être atteints qu’en l’absence d’une fréquence élevée des maladies débilitantes, tandis que l’amélioration de la santé de l’ensemble de la population exige l’éradication de la pauvreté.

Le chapitre 6 du document final de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement, Action 21, s’intitule « Protection et promotion de la santé ». Il indique que la santé et le développement sont étroitement liés et prévoit que les domaines d’activité d’Action 21 doivent couvrir la satisfaction des besoins en matière de soins de santé primaires, qui fait partie intégrante de la réalisation des objectifs que sont le développement durable et le souci primaire de l’environnement.