United NationsDepartamento de Asuntos Económicos y Sociales Desarrollo Sostenible

Senegal

DECLARATION
DE LA DELEGATION DU SENEGAL
A LA SÉANCE DE LA REUNION INTERGOUVERNEMENTALE
PREPARATOIRE A LA QUINZIEME SESSION DE LA
COMMISSION DU DEVLOPPEMENT DURABLE DES NATIONS
UNIES (CDD15)
CONSACREE AU THEME DE
L? ?ENERGIE AU SERVICE DU DEVELOPEMENT DURABLE?
NEW YORK, 27 FEVRIER 2007
MONSIEUR LE PRESIDENT,
MON PAYS SOUSCRIT A LA DECALRATION FAITE CE MATIN PAR LE
DISTINGUE REPRESENTANT DU PAKISTAN AU NOM DU GROUPE DES 77.
NOUS SOUHAITONS QUE TOUTES LES SOLUTIONS CONVENUES ICI
NE SOIENT PAS DES ENGAGEMENTS DE PLUS ET SANS EFFET. MAIS
QU?ELLES SE TRADUISENT EN DES ACTIONS CONCRETES SUR LE TERRAIN.
NOUS NOUS DEVONS, EN EFFET, APRES AVOIR LARGEMENT
PARTAGE LE DIAGNOSTIC LORS DE LA CDD 14, D?OEUVRER A TROUVER
DES SOLUTIONS OPERATIONNELLES ET A LA PORTEE DE TOUS, POUR
INVERSER LA TENDANCE ACTUELLE.
LE SENEGAL EST CONSCIENT, PARCE QUE Y FAISANT FACE, DES
DEFIS IMMENSES LIES A L?ACCES DURABLE AUX SERVICES
ENERGETIQUES POUR TOUS.
L?EXPERIENCE DE MON PAYS EN LA MATIERE EST MARQUEE PAR
UNE SITUATION ENERGETIQUE QUI SE CARACTERISE PAR UNE DOUBLE
DEPENDANCE:
1- VIS A VIS DES IMPORTATIONS EN PRODUITS PETROLIERS DE
L?ORDRE DE 53% DE LA CONSOMMATION FINALE, AVEC UNE FACTURE
PETROLIERE QUI EST PASSEE DE 370 MILLIONS DE DOLLARS EN 2000, A
560 MILLIONS DE DOLLARS EN 2004;
2- VIS A VIS DE NOS MASSIFS FORESTIERS, EN DEGRADATION
CONTINUE DUE AUX PRELEVEMENTS IMPORTANTS, DE L?ORDRE DE 40%
DU BILAN ENERGETIQUE.
AFIN DE REDUIRE LES CONTRAINTES DE NOTRE
APPROVISIONNEMENT EN ENERGIE, LE SENEGAL A PRIS, ENTRE AUTRES,
LES MESURES SUIVANTES:
1- LE DESENGAGEMENT DE L?ETAT EN VUE D?UNE
MEILLEURE IMPLICATION DU SECTEUR PRIVE DANS
L?INVESTISEMENT ET LA GESTION DU SOUS SECTEUR DE
L?ELECTRICITE. LA CREATION D?UNE AGENCE DEDIEE A
L?ELECTRIFICATION RURALE S?NSCRIT DANS CETTE
OPTIQUE;
2- L?INTENSIFICATION DE LA RECHERCHE PETROLIERE PAR
LA PROMOTION DU BASSIN SEDIMENTAIRE SENEGALAIS;
3- LA CONSOLIDATION DU MODELE DE GESTION
PARTICIPATIVE DES RESSOURCES FORESTIERES;
4- LA PROMOTION DES BIOCOMBUSTIBLES COMME
EMERGIES ALTERNATIVES, SANS OUBLIER LE
DEVELOPPEMENT DES AUTRES FORMES D?ENERGIES
RENOUVELABLES.
EN TERMES DE RECOMMANDATIONS, MON PAYS EST D?AVIS QU?IL
FAUT METTRE L?ACCENT:
1- LE RENFORCEMENT DES CAPACITES, NOTAMMENT PAR LA
PLANIFICATION STRATEGIQUE DU SECTEUR DE L?ENREGIE ET
SON RENFORCEMENT;
2- LA MISE EN PLACE D?UN FINANCEMENT ADEQUAT POUR UN
DEVELOPPEMENT MIEUX ADAPTE A L?AMPLEUR DES DEFIS ET
ENJEUX A SURMONTER;
3- DES TRANSFERTS DE TECHNOLOGIES PROPORES ET UN ACCES
PLUS FACILES AUX MARCHES PORTEURS;
4- DES ECHANGES D?EXPERIENCES PLUS FREQUENTS, EN
PARTICULIER, EN MATIERE DE PARTICIPATION DES FEMMES ET
DES POPULATIONS DE MANIERE GENERALE, DANS LE
PROMOTION ET L?UTILISATION DES RESSOURCES ENERGETIQUES
ET DES TECNOLOGIES APPROPRIEES (EXEMPLE DES FOYERS
AMELIORES, INDOOR POLLUTION ?), AINSI QUE LE
DEVELOPPEMENT DES PME/PMI.
JE VOUS REMERCIE.
Stakeholders